Anti Viagra: Les amis et les ennemis de la libido

« Anti Viagra | Le mythe des aphrodisiaques » | Croyances ou réalités ? » | Epicez vos amours » | Les Fruits Défendus » | Les aliments de l'amour » | Faites l'amour pas la guerre » | De l'espace au septième ciel ! » 

15 décembre 2005 

Les amis et les ennemis de la libido


les "ennemis" de la libido


Stress, dépression, hypertension, diabète... les causes des dysfonctionnements érectiles sont multiples. Si l'alcool désinhibe et redonne confiance aux timides, consommé à l'excès il peut surtout vous donner envie... de dormir plutôt que d'honorer votre partenaire.

Plus sérieusement beaucoup de causes peuvent freiner et affaiblir la libido :
  • Un traumatisme crânien
  • La nuisance sonore
  • Certains médicaments (anxiolytiques, somnifère, anti-hypertenseur) . N'hésitez pas à en discuter avec votre médecin.
  • La chute du taux de testostérone dûe à certaines infections, insuffisances testiculaires ou suite à une abstinence prolongée.
  • Les pesticides : laver toujours à l'eau vos fruits et légumes frais.
  • La réglisse : à des doses de consommation courante, entraîne une baisse de la libido chez les hommes. L'explication avancée par les auteurs mettrait en cause le principe actif de la réglisse (l'acide glycirizique) qui diminuerait la synthèse de testostérone par le biais de réaction chimique.
  • L'alcool
  • Le cycle des saisons : le printemps éveille les sens alors que l'automne freine les ardeurs
  • Les champs magnétiques
Quelques moyens pour remonter la libido...
  • La lumière
  • Le repos
  • Un voyage
  • Un parfum stimulant
  • Le sport
Le sport en chambre, discipline olympique ?

Comme un sportif de haut niveau à l'hygiène de vie « normalement » exemplaire, les performances sportives, comme celles au-dessous de la ceinture, c'est 20% de technique tout au plus mais assurément 80% de mental !

Pensez au yoga, au stretching et toutes les activités nécessitant un contrôle de soi accru (danse gymnastique, art martial etc...)

Les "amis" de la libido

« un esprit sain dans un corps sain »

Si l'on connaît assez bien les coupables, il est plus difficile de savoir comment préserver sa vitalité sexuelle. Le sport, c'est la santé (sexuelle) ! Sédentarité, tabac et obésité font mauvais ménage avec l'entretien de votre capital santé.

En revanche, la pratique régulière d'une activité physique ou d'un sport semble protéger d'éventuels troubles de l'érection à l'âge mûr. Il n'est jamais trop tard pour bien faire ! Le sport entretient la virilité. Sédentarité, tabac et obésité font mauvais ménage avec les performances sexuelles masculines.

Mais attention, ne faites pas n'importe quel sport !

Passé 40 ans, les hommes qui pratiquent régulièrement une activité physique ou un sport ont moins de chance d'être victimes de troubles de l'érection. Tels sont les résultats d'une récente étude américaine réalisée sur 1 709 hommes âgés de 40 à 70 ans entre 1987 et 1989, confirmés entre 1995 et 1997 sur 1 156 hommes. Pour préserver une érection satisfaisante, ces chercheurs ont constaté qu'il faut s'adonner en moyenne à 30 minutes de sport par jour.

Poignées d'amour et tabac, deux ennemis de l'érection Si le sport rend viril, il contribue aussi grandement à garder la ligne. Et en matière d'érection, mieux vaut rester mince que s'empâter !

En effet, une autre étude réalisée par une équipe de Harvard aux Etats-Unis auprès de 1 981 hommes de 51 à 88 ans dont 30 % souffraient d'une dysfonction érectile a montré que les hommes dont le tour de taille dépasse 1,07 m (taille 50) ont deux fois plus de risque d'avoir des troubles de l'érection que ceux dont il est de 81 cm (taille 40-42) seulement.

Par ailleurs, l'effet néfaste du tabac a été également démontré chez les hommes souffrant de problèmes érectiles. Hygiène de vie, sport et régime diététique sont donc les meilleurs alliés de votre pénis.

Attention au vélo mal adapté !

Si le sport peut vous aider à arrêter de fumer, à préserver votre tour de taille et à garder une érection digne de votre jeunesse, la pratique du cyclisme sur un vélo qui n'est pas adapté à votre morphologie peut avoir des conséquences sur vos capacités sexuelles. Les traumatismes subis pendant l'enfance sur certains vélos (vélo trop grand, selle trop dure, cuissard non rembourré) peuvent en effet perturber l'avenir sexuel des hommes.

Trois études américaines réalisées chez des cyclistes semblent démontrer que certaines impuissances pourraient s'expliquer par un accident de vélo survenu pendant l'enfance. Selle étroite et relevée, barre supérieure et vélos trop hauts seraient aussi responsables d'accidents du périnée qui ont entraîné des troubles de l'érection ou une impuissance à l'âge adulte.

Voici donc une bonne raison d'acheter des vélos adaptés à la taille de vos enfants, de préférence sans barre et selle à bec. Le sport entretient la virilité et peut dans certain cas doper la sexualité. Mais passé la quarantaine, la pratique du vélo n'est pas non plus sans risques, car la position assise sur la selle pendant de longues heures peut réduire la vascularisation et l'innervation de l'appareil génital.

Ces traumatismes sont connus aussi bien chez l'homme que chez la femme et sont à l'origine de difficultés érectiles et/ou orgasmiques. Pour vos randonnées cyclistes soyez attentif à la qualité de votre matériel ou préférez la position de la "danseuse" !

Libellés : , , , , ,

Auteur

Webzapping

Espace Détente

Sexy Blogs

Réflexions

Trucs et Astuces

Business Blogs

Cool Blogs

Video Blogs

Explicit Blogs

Anti Blogs

Myspace

La pensée du jour



Abonnez-vous au Flux RSS de Anti Viagra